Claudia Rouaux - Députée d'Ille-et-Vilaine (35) à l'Assemblée Nationale

Claudia Rouaux, députée d’Ille-et-Vilaine

Née le 13 octobre 1963 à Sainte-Gemmes-d’Andigné dans le Maine-et-Loire, je me suis installée au milieu des années 1970 à Montfort-sur-Meu en Ille-et-Vilaine, où je vis toujours.

 

Technicienne qualité et gestionnaire dans le domaine de la recherche, à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), j’ai exercé ma profession jusqu’à ma prise de fonction en tant que députée, en février 2020.

 

Attachée aux valeurs d'humanisme, de justice sociale et de lutte contre les inégalités, adhérente au Parti Socialiste depuis 2002, je suis engagée dans la vie publique depuis 27 ans.

 

 

Engagement municipal à Montfort-sur-Meu

 

Elue au conseil municipal de Montfort-sur-Meu en 1995, j’ai exercé la fonction de première adjointe déléguée à la vie associative sous la mandature de Victor Préauchat, de 2001 à 2008.

 

Lors des élections municipales de 2008 et de 2014, je fus réélue conseillère municipale et j'ai siégé à la communauté de communes de Montfort Communauté. A ce dernier titre, j’ai occupé les responsabilités de vice-présidente du Pays de Brocéliande, en charge de la politique territoriale.

 

Conseillère régionale de Bretagne

 

  • En 2010, je suis élue conseillère régionale sur la liste de Jean-Yves Le Drian.
  • Réélue en 2015, j'ai siégé dans la majorité régionale au sein du groupe « Alliance progressiste des socialistes et démocrates de Bretagne ». Sous la présidence de Loïg Chesnais-Girard, je fus membre de la commission des finances et des affaires générales. En charge de la délégation aux ressources humaines, j'ai présidé le comité technique et le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.
  • Réélue en 2021 sur la liste "La Bretagne avec Loïg" menée par Loïg Chesnais-Girard, élu Président du Conseil régional de Bretagne. 

 

Députée d’Ille-et-Vilaine

 

En 2002 et 2007, je suis suppléante de Marcel Rogemont, ancien député d’Ille-et-Vilaine.

 

En 2017, je suis candidate aux élections législatives en tant que suppléante de François André, qui est réélu député de la 3e circonscription d’Ille-et-Vilaine, avec 65,86 % des suffrages exprimés.

 

En février 2020, je deviens députée d’Ille-et-Vilaine en succédant à François André, malheureusement décédé des suites d’une longue maladie. Fidèle à mes valeurs, je choisis de siéger au sein du groupe parlementaire des députés Socialistes et apparentés. J'ai alors siégé au sein de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire. 

 

En juin 2022, je suis réélue députée de la 3e circonscription d'Ille-et-Vilaine sous la bannière de l'union de la gauche avec 51,53% des suffrages exprimés. 

 

À l'Assemblée nationale, je siège désormais au sein de la Commission des affaires culturelles et de l'éducation. Dans le cadre de missions d'information, je suis membre du groupe de travail chargé du suivi de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris ainsi que du groupe de travail chargé du suivi de la préparation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.Je suis par ailleurs engagée au sein du groupe d'étude sur le handicap et l'inclusion, et membre des groupes d'amitié France - Irlande, France Birmanie, France - Islande et France - Portugal. En tant que députée, je tiens à défendre des causes telles que les solidarités humaines et territoriales, la présence des services publics en milieu rural, la transition agro-écologique de notre agriculture, la régulation de la méthanisation, les politiques sportives ou encore la recherche contre le cancer.